Publié par : ytjkmi | 27 janvier 2013

Creativa & de l’élevage de pelotes en appartement

C’était Créativa à Montpellieeeer !

On y est allées avec Pauline et Isabelle, pour rendre visite à Annette et Olivia.

Et du coup, bon, j’ai acheté des pelotes :

2013-01-27_16-41-00

(C’est du bambou dentelle et je sais pas ce que je vais en faire, mais on s’en fiche, ça briiiille) (en fait, si, j’ai ma petite idée. Je vous dirai pas, ce sera pour le prochain post de dans 6 mois)

Et après on a trouvé un stand avec des boutons (des grands, des petits, des à fleurs, des arcs-en-ciel, des nounours, des tours Eiffel…) et on s’est un peu emballées :

2013-01-27_16-38-34

(Boutons pour les 10 ans à venir)

Et comme à un moment on a eu une discussion très intéressante sur comment ranger son stash et comment une notion telle que « j’ai de la laine dans et aussi autour de mon coffre » était floue, je me suis dit que j’allais clarifier tout ça (même si tu t’en fiches) (au moins ça me fera une trace de ce que j’ai et de où que c’est).

Et donc :

SPATIALISATION DU CONTENU « DANS, AU-DESSUS ET AUTOUR DU COFFRE » ou Comment élever la laine (et le tissu) dans un 24m², est-elle heureuse et faut-il la stériliser ?

1. Le COFFRE et son « au-dessus » :

2013-01-27_16-41-24

1-Le fameux coffre : traîne dans la famille depuis un certain temps. Je soupçonne qu’ils ont été contents de s’en débarrasser.
2- Sac à « bazar couture » (en paquets de café recyclés) : patrons, bidules moitié finis, facturettes antiques et à moitié effacées.
3- Malle à couture (plus vieille que moi, pas pratique mais valeur sentimentale : c’était ma malle à fringues de Barbie).
4-Sachets divers contenant de la laine.
5-Fer à repasser. Peu décoratif mais trop utile pour être rangé hors de portée du regard. Toute façon, c’est pas D&Co ici.

2. AUTOUR du COFFRE (à coté du fauteuil, en haut à droite) : machins que je veux attraper sans avoir à me lever. Divers sacs à tricot, ukulélé.

2013-01-27_16-41-36

4. INVENTAIRE : « AU-DESSUS DU COFFRE »; contenu des sachets.

2013-01-27_16-46-58

1-Une demi-bande de début de Rock Island. Le fil qui va avec (du Katia Merino Inox Lace).
2-Pelotes pour mon « Marronje »
3- Tissu. Pour une robe à col bénitier, ou peut-être autre chose, je sais pas, et qu’est-ce que je fais si je me rate parce qu’il est trop joli pour se rater et il est tout glissant, ça va être l’enfer à coudre ?
4-Pelotes pour Wren. J’attends l’été pour le commencer.
5-Cone de Frangipani. Pour Thermal (mon deuxième, parce que le premier était trop turquoise).
6-Echevaux à moitié pelotés de Sheperd’s Own pour Joanie (un jour…)
7-Du YAK ! En vue d’un machin à chevrons, ça lui irait bien.

5. INVENTAIRE. Dans les sacs à tricot.

2013-01-27_16-52-26

1-Ukulélé (avec un dauphin, parce que c’est l’ami des enfants, et jaune vif. De toute façon t’as l’air débile quand tu joues avec). Rien à faire dans cet article, on est d’accord.
2- Non, ça c’est rien du tout.
3- Marronje et ses pelotes.
4-Aiguilles (moitié dans la trousse, l’autre moitié monopolisée par un tricot quelconque).
5-C’est le pull de Watson. A finir rapido pour le mettre tant qu’il fait encore froid (mais c’est probablement illusoire).
6- New Slang (alias mon châle de bonne groupie, mais je raconterai l’histoire quand il sera fini. Probablement autour de mars 2014).

6. INVENTAIRE. DANS le COFFRE.

2013-01-27_17-04-16

1- Coupon de 3 mètres par 1,50 de tissu d’ameublement orange. Utilisé 50cm pour mes rideaux. Aucune idée de quoi faire avec le reste.
2-Lin restant des rideaux. Bout de molleton restant de ma housse-à-ukulélé.
3-Divers petits bouts de tissu « pas assez pour un projet complet, mais y’en a trop pour le jeter ». Plus des jambes de jeans, je ne sais plus pourquoi.
4- Restes de laine. Voir ci-dessus.
5- J’ai sauté le 5. Je ne re-modifie pas la photo.
6- Hibou sent-bon. Fonction anti-mites (probablement imaginaire)
7- Un sac en chantier commencé en 2010. Serait très beau si je me décidais à le finir.
8- Ah, c’est là qu’elles étaient ! Pelotes pour chaussettes (Kalajoki).

6 bis. Toujours dans le coffre. Vêtements moitié cousus.

2013-01-27_17-11-38

1. Chemise qui devrait être chaude. La première fois que je couds des vrais poignets, j’ai passé 2h à comprendre dans quel sens il fallait coudre les petits biais et si c’était sur l’endroit ou l’envers. Si je viens vous montrer les poignets de ma chemise la prochaine fois, extasiez-vous et ne faites pas remarquer qu’ils ne sont pas symétriques.
2- Haut d’été. En voile transparent doublé, grosse misère. 2 coutures (d’épaules) et un bâti au compteur.
3-Haut d’été (en coton, c’est plus raisonnable).
4-Tissu qui reste d’une robe que j’ai cousue vers 2009. En faire une chemise.
5-Piège ! C’est pas un en-cours, c’est fini et c’est trop petit (robe cousue nez dans le guidon pour aller à un mariage). A réessayer; si j’ai pas maigri, je récupère la fermeture invisible, le reste passe à la trappe.

6 ter. Encore le coffre.

2013-01-27_17-16-12

1-Coupon de tissu épais. Assez pour 1 jupe, 1 autre jupe, un pantalon et probablement le petit veston assorti.
2-Tissu du salon de Sainte-Marie-aux-Mines (je sais pas quoi en faire mais il est trop mignon).
3-Jerseys. Plus ou moins entamés.
4-Jersey du salon de Sainte-Marie-aux-Mines (je sais pas quoi en faire mais il est trop mignon, bis).
5-Tissu du salon de Sainte-Marie-aux-Mines (je sais pas quoi en faire mais il est trop mignon, ter).
6-Lainages extensibles « pour des robes bien chaudes ».
7-Bazar à broderie.
8-Tissu trop joli gris. Reste d’une robe.
9-Tissu trop joli bleu. Reste d’une robe.

6 (final). Dans le coffre.

2013-01-27_17-18-42

1-Encore des petits bouts que je garde depuis des années.
2-Coton prune. Reste d’une chemise qui m’était trop grande.
3-Jersey violet. Pour une robe, ou un pull, voire les deux.
4-Reste d’une robe portefeuille. Faire une chemise avec.

CONCLUSION:

1. C’est un grand coffre (et encore, c’est qu’une moitié : dans l’autre il y a mes sacs de voyage)
2. J’ai visiblement moins de scrupules à accumuler du tissu que de la laine, à en acheter sans savoir quoi faire avec. Ce que ça révèle sur ma psyché ?
3. Je suis peut-etre légèrement bordélique. M’en fiche, ça dérange personne.
4. Finalement, cet atelier-là est mieux rangé que le mien (ou au moins, j’ai l’honneteté de prendre des photos sans planquer le bazar d’abord, moi).
5. Je vais prendre 10 ans de vacances et coudre/tricoter tout ça. C’est ma bonne résolution.

Advertisements

Responses

  1. Ho merci je vais peut être déculpabiliser… :-))))

  2. Ca a été très sympa de faire le salon avec toi Gaëlle !
    Ce que j’aime c’est que tu es très organisée dans ton bazar. Donc tout va bien.
    Et puis chapeau pour avoir osé faire un bilan et montrer des photos. Je n’ose faire ni l’un ni l’autre !

    Sinon pour les 10 ans de vacances pour tricoter (et pouvoir utiliser tous nos nouveaux boutons) c’est quand tu veux !

  3. Bonjour,
    A l’occasion d’une petite sélection sur le thème de la montagne, je me suis permise de te citer sur mon blog. Je suis allée plonger dans les archives de ton ancien blog pour retrouver un de tes tricots qui m’avait tapé dans l’œil à l’époque. Si tu y vois le moindre inconvénient, n’hésite pas à m’en faire part.
    Bonne journée.
    Hélène

  4. Yeah, je suis pas la seule tarée avec mon coffre 🙂 ! Pardon, je voulais dire psychotique et fragile.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :