Publié par : ytjkmi | 2 mars 2012

11 choses sur moi

Me voici à mon tour taguée ! Tout d’abord par  Cally, puis un peu plus tard pendant que je me creusais la tête par Tricotic.

Je vais donc révéler 11 choses sur moi (tintintsiiiin), puis répondre aux 22 questions; vous allez tout savoir, dites donc.

1- Une partie de mon travail consiste à faire des piqûres à des chenilles. Les jours de pas-de-chance, je pique des criquets, ce qui est une des choses les plus stressantes que j’aie jamais faites (biiiih, ça saute partout, ces saletés ! Et il ne faut pas les laisser s’échapper…)

2- Je voue un culte aux séries anglaises : Life on Mars, Doctor Who*, Blackadder, Black Books, The IT Crowd; Sherlock**… Ah, Sherlock.

3- Donc, la fermeture de Megaupload a été une sorte de drame personnel pour moi.

4- Heureusement, il reste le replay d’Arte. J’aime bien les documentaires.

5- Je suis très nulle en repassage, mais je suis super forte pour faire la vaisselle.

6- Et puis je sais cuisiner depuis que je vis toute seule comme une grande et que j’ai décidé de ne pas manger que des raviolis en boîte (j’ai fait du hachis parmentier au panais. Si je disais ça à mon moi d’il y a 1 an, je ne me croirais pas)

7- Ça fait 3 ans que je me dis que je vais commencer à apprendre l’allemand sérieusement. Car non, à la grande surprise de ceux qui confondent Alsaciens et Allemands, je ne parle pas l’allemand.

8- En revanche, le tricot en anglais est plus simple pour moi que le tricot en français (k2tog, ssk, C6F, c’est tellement plus rapide que nos surjets simples et surjets doubles, non ?)

9- De toute façon, je ne sais jamais dans quel sens penche la maille dans un surjet simple ni même dans un k2tog. Je décide moi-même du sens dans lequel je trouve ça joli.

10- Ceci parce que les mailles sur mon aiguille sont dans le sens contraire à celui dans lequel elles devraient être. En fait, pour qu’elles soient droites, je les prends comme si je voulais faire une maille torse.

11- Une des premières choses que j’ai faites en arrivant à Montpellier : chercher un café-tricot. Heureusement, il y en a un, fondé par des alsaciennes exilées comme moi. Même si des fois, la folie des cafés-tricot de l’Artichaut me manquent (et puis, 30 tricoteuses et tricoteurs dans un café, c’est à voir une fois dans sa vie, non ?)
* En l’honneur duquel j’ai tricoté une écharpe de 4 mètres de long, visible sur mon Ravelry.

** En l’honneur duquel je tricote le pull du message précédent.

Mes réponses aux questions de Cally :

* Confie-nous une de tes bêtises d’enfant

J’étais une petite fille très sage.Je ne faisais pas de bêtise, voyons. Sauf la fois ou j’ai coupé dans le devant de la robe que je portais pour voir ce que ça faisait.

* Mer ou montagne ?
Euh… Ville ?
* Cite un plat typique de ta région, et tant qu’on y est,  partage la recette !!
Ah, là, ça me pose problème. La seule spécialité de Montpellier qui me vient à l’esprit, c’est la coucougnette… Donc, je vais plutôt donner une recette alsacienne : le Battelmann (rho, le mendiant, quoi) (non, pas les bidules en chocolat, le mendiant d’Alsace).

Tu prends : du vieux pain rassis, du lait (genre plein parce qu’il va bien falloir le réhydrater tout ce pain), des cerises noires en bocal (tu sais quoi, ici je n’en trouve pas. Les Sudistes sont vraiment des rustres), du sucre, de la cannelle, du chocolat (mais pas obligé, c’est si tu veux un mendiant riche), du beurre et du kirsch si tu veux un mendiant poivrot.. Les quantités ça dépend de comment grand tu veux ton mendiant, improvise, lâche-toi quoi, fais à l’œil.
Tu trempes ton pain dans le lait un peu chaud (comme ça ça va plus vite pour le réhydrater) sucré cannelé (à ton goût, c’est toi qui vois t’es libre). Oui ça s’émiette, déstresse, c’est pas grave, c’est pas du pain perdu.
Quand ton pain est ramollo, tu le patouilles avec les cerises noires et le chocolat cassé en petits morceaux (ou alors râpé mais en gros morceaux dans ce cas). Ah et si tu veux mettre du kirsch dedans, c’est le moment.
Tu mets dans un plat à gratin (enfin ou à clafoutis, c’est pareil), tu mets des copeaux de beurre par dessus et hop, au four 200° jusqu’à que c’est cuit (1 heure, il parait).
Quoi, ma recette c’est expliqué n’importe comment ? Bon, alors tu as du mendiant version luxe (carrément avec des œufs) ici ou du un peu moins luxe mais quand même à la brioche .
* Lis-tu ton horoscope quotidiennement ?
J’en lis même deux, et ensuite je choisis mon préféré.
* Dis-moi “où tu m’emmènerais” ?
Ça dépend. Si tu ne connais pas Strasbourg, je t’emmène sans hésiter voir la cathédrale pour câliner le petit chien porte-bonheur. Si tu connais Strasbourg… Ça te dit, voir  Montpellier ? Le New York Times dit qu’il faut y aller, parce que c’est Christian Lacroix qui a fait le tram.
* Quelle odeur te ramène immanquablement en enfance ?
L’odeur du vieux linge, celui qui a été entreposé en piles toutes propres dans l’armoire pendant longtemps… Je ne sais pas si vous voyez de quelle odeur je veux parler, mais quand j’allais en vacances dans la maison de ma grand-mère, j’adorais fouiller les armoires pendant des heures et me déguiser avec les vieux habits que je trouvais.(il y avait même une étole en belette, avec les griffes qui restaient sur les pattes et tout… Berk berk quand j’y repense, mais quand j’avais 8 ans… Ben ça ne me dérangeait pas…)
* Lève tôt ou couche tard ?
Couche tard ! A choisir, mes journées commenceraient vers 10h du matin et se termineraient vers 1h. Heureusement, la recherche est un métier où les horaires sont libres, mais j’essaye quand même de ne pas arriver trop tard au labo…
* Combien de paires de chaussures possèdes-tu ?
Au dernier recensement, 7. Je me tâte sur une 8è.
* Quelle est ta saison préférée ?
L’hiver ! A quoi ça me servirait de tricoter, si je n’avais aucune saison pour porter mes pulls ? En plus, c’est la saison de mon anniversaire.

* 100 % laine ou 100 % acrylique ?
100% laine ! J’accepte un petit pourcentage de synthétique dans un fil, surtout dans le coton pour qu’il se tienne… Mais au fil du temps, je suis de plus en plus attirée par des beaux fils naturels, surtout depuis que je connais le blog de Kate Davies !

* Si je te dis : récup, brocante, seconde vie … tu me réponds ?

J’aime ! Je préfère 1000 fois un objet ancien au made in China qui ne résiste pas à grand chose et qu’est pas beau. Si il faut restaurer, j’apprends sur le tas avec Internet. D’ailleurs, je retape un vélo pliant Peugeot (celui en photo dans le message précédent), sans aucune expérience dans le domaine, juste grâce aux forums et à pas mal de tâtonnements… Oui, bon, et à une petite fortune dépensée en pièces chez Décat’ et sur Ebay. Seconde vie, on a dit.

ET celles de Tricotic :

1- Le matin, thé ou café ?
Café. Le bon déroulement de la journée dépend entièrement de si j’ai bu le jus de chaussettes que je me prépare religieusement à partir de lyophilisé Auchan dès que j’ai réussi à m’extraire du lit.

 

2- le tricot tout seul ou aussi la couture, la fabrication de bijoux, le “gros-vrai bricolage de mec” ?
Les 3 : le tricot pour son aspect « portatif », la couture de temps en temps si j’ai un après-midi de bloqué (voire 3 voire 10, parce que je ne suis pas si douée que ça en couture), le bijoutage si j’ai une idée lumineuse et le bricolage de mec pour mon vélo ou quand il y a un souci dans l’appart’ que je me sens capable de régler avec mes petits bras musclés.
3- Vous détricotez ou vous conservez vos échantillons ou bien vous ne faites jamais d’échantillons ?
En général je pars pleine de belles intentions à chaque nouveau tricot, « je vais faire un échantillon et même le laver avant tout »; puis je tricote 2 cm d’échantillon, et si le nombre de mailles est bon je décide que ça va bien comme ça, je le détricote et je commence mon ouvrage. Pour les rangs, on s’arrangera en cours de route.

4- Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Euh, attends que je jette un œil sur ma pile de table de chevet : il y a Le régiment monstrueux de Terry Pratchett, mon livre de chevet du moment, puis ses copains La ronde de nuit et les Ch’tits hommes libres du même auteur qui attendent sagement leur tour (ils sont sortis en livre de poche il n’y a pas longtemps, j’ai pris les 3 en même temps); et si j’en ai marre je peux aussi lire Parano dans le bunker de Hunter S.Thompson en me disant qu’il en manque un comme ça à notre époque.

5- Depuis combien de mois, combien d’années avez-vous un blog ?
Alors, mon tout premier blog (sur Canalblog) doit dater de 2005 ou 2006, à l’époque ou je ne tricotais pas encore mais ou je faisais 2-3 bijoux ou de la peinture sur tissu. Je l’ai supprimé sans regret il y a un moment déjà; ensuite je suis restée longtemps sur Blogspot avec le premier My Logical Song, que j’ai du tenir 3 ans et qui a terminé un peu abandonné pour cause de trop d’exams. Pleine de bonnes résolutions, j’ai crée The Rocky Road, mais je me suis vite sentie limitée par Canalblog et je n’ai pas eu plus le temps de m’occuper de celui-là que de son prédécesseur. Et donc, nous voilà sur WordPress, où pour le moment tout va bien et ou je ne me prends plus la tête si je n’ai pas posté depuis 2 mois.

6- Achetez-vous votre laine avec un projet en tête ou juste parce qu’elle vous plait ?
La laine pour un projet, toujours, parce que je n’ai pas la place de stocker et parce que les pelotes non tricotées me regardent avec leurs petits yeux tristes en me demandant pourquoi je ne m’occupe pas d’elles. Ce qui n’empêche pas que des fois le temps que j’aie la laine, le modèle ne me plaît plus, et c’est de là que vient mon petit « stash ».
7- Tricotez-vous avec le fil dans la main gauche ou dans la main droite (et cela n’a rien à voir avec le fait d’être gauchère ou droitière) ?
Dans la main gauche, à la « française » mais pas tout pareil, parce que j’ai ma technique toute personnelle.

8- le dernier remerciement que vous avez adressé ?
Tout à l’heure à la caissière qui me tendait mon ticket. J’ai fait caissière aussi, alors je sais que ça fait du bien d’avoir des clients polis.

9- Votre prochain projet ?
Mhhh…peut-être ce châle parce que j’ai déjà la laine (qui m’attend avec ses petits yeux tristes) ou alors un de ces deux. Ou alors complètement autre chose.

10- la vie en ville ou à la campagne ?
En ville, quoique le calme de la campagne commence à me faire envie en entendant mes voisins faire une soirée karaoké.

11- Est-ce que vous plongez le nez dans votre laine avant de la tricoter ou de l’acheter ou vous vous contentez de la porter à votre cou ?
Je mets une pelote dans le cou comme un dame distinguée qui essaie un parfum. Ensuite, quand personne ne regarde, je la sniffe un bon coup.

 

Bon, eh ben avec tout ça, moi j’ai la flemme d’inventer encore 11 questions, alors je ne repasse pas le tag. Mon petit pavé devrait vous occuper un moment, mais je reviendrai avec mes derniers ouvrages d’hiver 🙂

A bientôt !

Publicités

Responses

  1. Merci Gaëlle d’avoir joué le jeu !! Je viens d’apprendre que je faisais du battelman de luxe (ben oui ma maman m’a appris qu’il fallait mettre des oeufs!!) ; tu nous feras goûter la coucougnette lors d’un Strasknitting !!
    En attendant, ne martyrise pas trop les bêtes dans ton labo ! Gros bisous !!!

  2. Alsacienne + fan de T. Pratchett ? Avec un Gemini en plus ?
    Je vais m’inscrire pour suivre les aventures !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :